mardi, 23 octobre 2012

Un début de semaine sous le signe de la résistance

today.png

 

 

 

 

 

 

 

La semaine a commencé tout doucement en Europe. Après la petite claque de vendredi soir aux USA, les intervenants commençaient à douter sérieusement de la pérennité de l'effet Draghi ou même de l'utilité d'un QE3, même sous EPO. Du coup les marchés du vieux continent ont commencé dans le rouge sans trop se poser de question. On a bien essayé de résister durant la première partie de la journée, mais dès l'heure du lunch, la messe était dite et le marché cédait sous les coups de boutoir des vendeurs qui tentaient d'insinuer le doute dans l'esprit des bovidés.

 

 

 

Malgré cette tendance baissière et déprimante, il y avait tout de même du bon en Europe. En premier lieu, on notera les bons chiffres de Philips qui constatait une nette amélioration dans son business à l'étranger lors de la publication des ses chiffres du trimestre. Le titre de la société néerlandaise s'offrait donc une de ses plus belles séances depuis longtemps, puisque le titre terminait en hausse de plus de 6% à l'heure de prendre le métro pour rentrer à la maison. Le secteur des pétrolières était pas mal secoué en direction du sud avec l'annonce de Rosneft qui rachetait 50% de la participation de BP dans TNK-BP, pour la modique somme de 17.1 milliards. Une goutte d'eau dans la mer. Il faut dire que le deal était largement dans les prix depuis 3-4 jours. On peut aussi parler de Veolia qui a démenti une éventuelle fusion avec Suez durant le week-end, étouffant dans l'oeuf les espoirs les plus fous de quelques spéculateurs qui comptaient payer les cadeaux de Noël avec ça et éventuellement un iPad Mini. Le titre plongeait donc de 5% sur le démenti.

 

 

 

Mais hier nous n'étions pas venu que pour faire de la « micro-économie », mais aussi de la macro, légèrement saupoudrée avec un poil de géopolitique européenne finement grillée sur le dessus. En effet, on reparle de la Grèce qui négocie son 1264ème package de sauvetage avec l'Europe, on croit savoir qu'ils sont sur le point de toucher leur 3ème, 6ème, 9ème ou 13ème tranche du bailout. Je dois dire qu'avec le temps, les contestations, les tergiversations de la troïka, les escroqueries et autres tours de manche de certains politiciens, le championnat d'Europe de Football et le retour d'Ulysse 31 à bon port, on a un peu perdu le compte de ce qui se passe en Grèce. Mais selon les « experts » qui ont appris à lire l'alphabet grec et peuvent boire des litres d'ouzo sans vaciller, il semblerait que l'avenir soit rose pour la Grèce. Enfin, l'avenir proche. À savoir les 9 prochaines heures.

 

 

 

120889_600.jpg

 

 

 

Et puis en Espagne ce week-end il y avait des élections en Galicie. La grande peur de certains observateurs était l'éventualité que ces élections se transforme en déculottée pour Monsieur Rajoy. Heureusement car Zorro est arrivé et il a sauvé la tête du Premier Ministre Espagnol. Ces votations ne vont pas changer la face du monde ou voir même créer des emplois, mais c'est un signe comme quoi la droite à encore une once de confiance dans le peuple. Du coup, les « experts  en Espagne » s'attendent à que le Gouvernement vienne faire officiellement leur demande de bailout. C'est juste les 943ème fois qu'un expert s'attend à que Rajoy aie demander du pognon à Bruxelles, du coup ça rend l'histoire un peu moins crédible, d'ailleurs le marché ne s'y est pas trompé puisqu'il n'est pas parvenu à terminer en hausse. Cette histoire de bailout, c'est un peu comme l'histoire de Pierre et le loup, à force de crier « au loup », on ne finit pas plus y croire, du coup si demande il y a un jour, il y a fort à parier que nous soyons pris au dépourvu une fois que l'hiver fût venu.

 

 

 

Puis, chemin faisant la journée s'écoulait paisiblement en attendant l'arrivée de nos « amis américains » au bureau. Dès les premiers instants on se chauffait sur le terrain des résultats trimestriels. C'était l'heure de Caterpillar. Globalement les chiffres étaient nettement meilleurs que les attentes. Les analystes tablaient sur 2.22$ par action, le fabricant de chaussures et accessoirement de machines de chantier annonçait 2.54$. Des résultats en hausse de 49% par rapport à l'an passé, plutôt sexy à mon sens. Mais c'était sans compter le fait que « CAT » laissait entendre que l'avenir serait noir. Comme ils l'avaient déjà fait il y a quelques semaines, mais pour 2014. Sauf que là c'est pour tout de suite. Le titre est parti au sud emmenant avec lui le reste des composants du DowJones.

 

 

 

120886_600.jpg

 

 

 

Autre titre phare de la journée ; Apple. Après quelques semaines difficiles, le titre à la pomme semble amorcer son come-back. Tout d'abord hier matin Goldman et Sachs ont recommandé le titre à l'achat estimant que la correction était suffisante, surtout à l'approche de la présentation de la nouvelle révolution d'Apple, l'iPad Mini. En effet, plus petit que l'iPad et plus grand que l'iPhone, l'iPad Mini devrait être annoncé (c'est presque une certitude) ce soir. Dès lors plus de doute à avoir, la correction est finie. Enfin, devrait être finie. Enfin, on espère que cette dernière version fonctionnera avec le même câble que l'iPhone 5, à moins qu'il ne faille encore une fois tout racheter.

 


On notera aussi la société Monster Beverage qui se prend 13% dans dents après que 5 décès eurent été constaté après que des jeunes aient ingéré cette boisson. Au lien n'a encore été fait entre les 5 décès, mais le marché n'a pas besoin d'attendre le rapport de la médecine médico-légale pour en tirer ses propres conclusions.

 

 

 

Mais la journée était loin d'être finie, surtout que les enjeux des deux séances suivantes celle de lundi seraient autrement plus énorme qu'un simple lundi matin comme les autres. En effet lundi soir aux USA (ce matin à 3h en Europe), il y avait le débat Obama-Romney, le dernier avant l'élection présidentielle, alors que la position d'Obama est de plus en plus délicate. Quasiment élu il y a 6 semaines, le voilà pratiquement en position d'outsider face à l'autre lobotomisé qui est incapable de dire trois mots sans sortir une connerie et qui cherche toujours à comprendre pourquoi on ne peut pas ouvrir les fenêtres des avions à 12'000 mètres d'altitude, ils vont avoir du boulot sur Air Force One. C'est donc un des premiers élément de doute pour le marché. De plus, les Républicains ont trouvé un nouvel os à ronger, puisqu'il semblerait que la campagne d'Obama aurait reçu des dons de l'étranger, ce qui est formellement interdit.

 

 

 

120834_600.jpg

 

 

 

L'autre point important de la semaine c'est le début du FOMC Meeting qui commence ce mardi. Tout le monde attend le discours de Bernanke, en espérant obtenir des détails croustillant sur le QE3, des trucs qui donneraient confiance et qui rassureraient l'investisseur de base. On ne voit pas trop que Ben pourrait annoncer, surtout après ses dernières interventions, mais on espère toujours un miracle. Et puis qui sait, il a peut-être trouvé la méthode pour changer le plomb en or.

 

 

 

D'ailleurs, alors que le marché avait passé toute la journée dans le rouge, soudainement les intervenants se sont sentis mal à l'aise en étant short, ils ont donc sorti l'artillerie lourde et remonté le marché en quelques minutes. Ouf, juste avant la clôture. L'honneur est sauf, le S&P500 aura touché un plus bas à 1422 et depuis il n'aura fait que remonter, Caterpillar a même renversé la vapeur et termine finalement dans les plus gros vainqueurs de l'indice. Est-ce que par le plus grand des hasards nous aurions éventuellement assisté à un retournement de tendance comme on les aimes ? Ou bien ???

 

 

 

Côté or jaune, ce n'est pas terrible. Ce n'est pas mieux du côté or noir. Globalement sur les deux commodities on attend des nouvelles du FOMC et du débat. Peut-être un peu plus sur l'or, puisque le métal jaune espère on ne sait quoi mais il espère. En revanche du côté du pétrole on n'aime pas le pipeline nord-américain qui est en panne, on n'aime pas les tensions au moyen-orient, on n'aime pas non-plus le fait que le Liban revienne sur la liste des pays qui sont au bord de se foutre sur la tronche. Et pourtant le baril baisse sans cesse.. Pour être franc, les deux compères ne sont pas très au clair dans leurs prises de décision et encore moins dans leurs prise de position. Dans le doute le baril est à 88.30$ et l'once à est 1726$.

 

 

 

Dow Jones 13,345.89 +2.38 +0.02%

 

S&P 500 1,433.82 +0.63 +0.04%

 

NASDAQ 3,016.96 +11.33 +0.38%

 

 

 

STOXX 50 2,531.10 -11.14 -0.44%

 

FTSE 100 5,882.91 -13.24 -0.22%

 

CAC 40 3,483.25 -21.31 -0.61%

 

DAX 7,328.05 -52.59 -0.71%

 

IBEX 35 7,877.10 -36.30 -0.46%

 

FTSE MIB 15,866.78 +4.47 +0.03%

 

AEX-Index 334.46 +0.29 +0.09%

 

OMX 30 1,067.28 +2.64 +0.25%

 

SMI 6,746.71 -9.43 -0.14%

 

 

 

Nikkei 225 9,019.93 +9.22 +0.10%

 

Hong Kong 21,697.55 +145.79 +0.68%

 

S&P/ASX 200 4,550.10 +10.10 +0.22%

 

CSI 300 2,332.55 -9.04 -0.39%

 

 

 

En Asie ce matin on est dubitatif. Entre le Japon qui va nulle part, Hong Kong qui monte et la Chine qui baisse, on a plutôt l'impression que les traders sont en train de regarder le débat à la télé, histoire de voir qui sera le prochain président US à venir les visiter et si cela pourrait éventuellement peut-être avoir une influence sur le marché. Mais franchement, pas de quoi se lever à 2 heures du matin pour regarder l'ouverture de Tokyo.

 

 

 

Après la clôture, Yahoo ! Est venu publier ses résultats, la première fois depuis que la nouvelle CEO est au commandes. Les chiffres étaient bon. Pas forcément grâce à l'opérationnel, mais plutôt grâce à la vente d'Alibaba. Mais c'est pas grave, cela faisait tellement longtemps que Yahoo ! N'avait plus bondit sur les chiffres du trimestre que l'on ne va pas bouder notre plaisir. Le titre progressait de 3.8% hier soir. Pendant ce temps, Texas Instruments traitait quasiment inchangé, après avoir publié des chiffres en ligne on ne pouvait que la traiter de la même manière. Et puis Western Digital publiait des prévisions assez conservatrices pour le futur, le titre abandonnait près de 6% après 22h, emmenant la concurrence (Seagate) avec lui.

 

 

 

Le débat présidentiel vient juste de se terminer, il est 4h40 et les premières analyses tombent déjà, elles vont se succéder dans les heures qui viennent, mais la première qui tombe est que Romney l'a joué « prudent » et selon les observateurs, on dirait qu'il considère avoir gagné l'élection et qu'il n'avait qu'à jouer la sécurité pour s'assurer du bureau ovale. Si c'est le cas, l'Amérique va sortir grandie de l'année 2012. Encore un âne à la présidence. Au moins on va rigoler, W Bush est de retour.

 

 

 

Selon une étude du Gouvernement Britannique, l'augmentation des transactions générées par ordinateurs pourrait mener à une instabilité du marché et des incidents isolés. Skynet est donc en train de prendre le pouvoir. Dans Terminator, il s'attaquait au système nucléaire américain et là, c'est la bourse.. Ce qui n'est pas forcément mieux.

 

 

 

Grosse journée en terme de chiffres trimestriels en ce mardi. Un fois que l'on aura disséqué le débat et mis sur la table nos attentes pour le discours à venir de Bernanke, on pourra attendre les chiffres de 3M, AK Steel, BAE (dont les actionnaires demande la démission du CEO après que le deal EADS ait capoté), Coach, UPS, Xerox et United Technologies avant l'ouverture. Puis dès 22h, heure de chez nous, ça sera le tour de : Altera, Amgen, Broadcom, FACEBOOK (aie-aie-aie), Netflix, STM, Norfolk Southern, Juniper et VMWare.

 

 

 

Pour le moment les futures sont tellement à peine en baisse que l'on va qualifier cela « d'inchangé ».

 

 

 

Pour ce qui est des chiffres économiques, il y aura les ventes des grand-magasins, le Redbook, le Richmond Fed Manufacturing Index et la présentation du nouveau joujou d'Apple (normalement) ce qui semble bien plus important que les chiffres économiques pour le trader lambda.

 

 

 

Voilà, pas grand-chose d'autre à ajouter, si ce n'est que nous attendons toujours qu'il se passe un vrai truc, mais on ne sait pas quoi. Une chose le marché et il est urgent de ne rien faire dans le monde merveilleux des investissements boursiers. Il me reste à vous souhaiter une excellente journée, que le soleil brille et que l'été indien persiste. Moi je vous retrouve demain pour compter le nombre de points de suture sur le visage d'Obama. En attendant, bon café !!!

Vous pouvez également me retrouver sur : www.morningbull.ch


 


Morningbull

 

 

 

"A CNN poll today said that 46 percent of viewers who watched thought Obama won and 39 percent thought Mitt Romney won. So, it looks like Obama's strategy of staying awake through this one paid off." –Jimmy Kimmel

 

 

 

Pour ceux qui ne reçoivent pas les updates de ce blog par mail, vous pouvez vous inscrire sur la liste de distribution en envoyant un mail à :

 

 

 

morningbull@morningbull.ch

 

 

 

Vous pouvez également me trouver sur Facebook (j'essaye de garder la page active durant la journée) : https://www.facebook.com/morningbull

 

 

 

Ou sur Twitter : http://twitter.com/#!/Morningbulll

 

 

 

Ou sur LinkedIn et Google + sous Thomas Veillet

 

 

 

 

 

05:27 Publié dans Market Comment | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

merci pour votre travail vraiment sympa. Cela serai bien de connaitre l'heure à laquelle vous poster vos articles pour connaitre le "degré de fraicheur" de vos info. J'ai l'impression que cet article à été rédigé durant la nuit.

à propos de skynet, je confirme que des essais sont en cours du coté de chez google x. Voici un lien http://www.developpez.com/actu/45273/Google-X-16-000-processeurs-pour-identifier-un-chat/
je suis vraiment impressionné par google et je ne serais pas étonné que dans 20 ans cela soit la tyrell corporation (réf. blade runner). Cette entreprise est hors norme ! Dans plusieurs domaines nous sommes sur des ruptures de technologie et il n'est pas impossible que cela aille très vite.

Écrit par : pierre | mardi, 23 octobre 2012

Pour répondre à votre question, je rédige ce commentaire tous les jours entre 4h et 7h du matin...
En revanche, celui d'aujourd'hui a été rédigé entre 2h et 5h30... Insomniaque par moment ;-)

Merci pour les compliments !!!

Morningbull

Écrit par : Morningbull | mardi, 23 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.