vendredi, 12 octobre 2012

Stupide or not stupide ? Je sais pas mais y en a marre !!!

 

dessin-fraude-fiscale-5.jpg

 

 

 

Jeudi après-midi, il y a comme un rayon de soleil, une température et une visions qui nous laisse espérer que l'été peut peut-être encore nous faire un clin d'oeil avant de plonger définitivement dans la grisaille, le froid et la fondue au fromage obligatoire.

 

 

Et puis, alors que la journée semblait se dérouler pour le mieux, je tombe sur article dans un journal abandonné sur un coin de mon PC. Le titre : “Une trentaine de milliards “volés” aux autres pays”. Je me dis : “tiens le casse du siècle”... mi-fasciné, mi-jaloux. En fait pas du tout. Il se trouve qu'il y a en Suisse un groupe qui s'appelle “Denknetz” ( http://www.denknetz-online.ch/spip.php?page=denknetz&... ), un groupe qui s'appelle lui-même « un groupe de réflexion » qui a trouvé que la Suisse et son secret bancaire empêchait les autres gentils pays de prélever les impôts à leurs méchants contribuables... Que cet état de fait était tout simplement insoutenable et qu'il fallait que cela cesse.

 

 

http://www.20min.ch/ro/economie/news/story/Une-trentaine-de-milliards--voles--aux-autres-pays-12677422

 

 

Je dois dire que je suis fasciné par le fait qu'il y ait des types, à priori relativement intelligents, qui s'enferment dans une salle pendant un certains temps (l'article ne précisant pas la durée de la réflexion en question, je ne peux qu'imaginer) et qu'en sortant ils n'arrivent qu'à produire ce genre d'inepties. AU fond de moi, mais alors tout au fond, je peux imaginer que l'on soit idéaliste au point d'imaginer que dans une monde parfait tout le monde paierait ses impôts avec plaisir, que ces mêmes impôts seraient utilisés avec force et intelligence par les gens qui nous gouvernent (oui, je sais c'est de la SF) et qu'à la fin tout le monde il serait beau et il serait gentil.

 

 

Sauf que..

 

 

Oui, sauf que cela fait bien longtemps que nous ne vivons plus chez Alice au Pays des Merveilles. Dans la vraie vie, c'est un peu plus pourri que ça. Tout d'abord, cela fait déjà un bon moment que les américains tentent de nous faire la peau, que les français aimeraient bien, que les allemands y travaillent et en attendant nous n'avons pas forcément besoin de quelqu'un de l'intérieur qui essaye de saborder le navire.

 

 

Et puis j'aimerais aussi que ce fabuleux groupe de réflexion n'oublie pas qu'une fois que l'on aura « refusé » cet argent défiscalisé, il ne faut pas croire que ça va retourner dans les caisses du gentil contrôleur fiscal pour qu'il puisse construire des giratoires qui ne mènent nulle-part et des ponts qui n'enjambent rien du tout. Non, cet argent il va repartir direct dans un autre paradis fiscal qui n'a pas de groupe de réflexion, LUI... Car il ne faut pas non plus se leurrer, si il existe des paradis fiscaux, c'est parce que l'enfer fiscal existe aussi. Il y a certains entrepreneurs qui n'ont pas forcément envie de se faire déplumer systématiquement sous prétexte que « c'est comme ça »... Regardez le mouvement des pigeons en France...

 

 

 

 

Il ne faut pas non plus oublier que cet argent déposé chez nous fait vivre du monde. L'autre jour à la télé on disait que pour 100 emplois dans le bancaire, cela générait 105 emplois dans les autres professions. Retirons donc ces fonds déposés et on va se retrouver avec un taux de chômage qui explose et la moitié des suisses dans la rue (ça, ça sera plus long mais ça finira bien par arriver..). Bref, la banque n'a jamais été un métier basé sur philanthropie et l'amour des peuples, ça c'est le business de l'église (quoique)..

 

 

En conclusion, c'est toujours la même histoire, le jour où tout le monde est d'accord de ne plus le faire et quand je dis tout le monde, ça inclus Monaco, Jersey, les Bahamas et j'en passe et des meilleurs... On pourra toujours en recauser, mais pour le moment, j'ai un peu l'impression que la Suisse est le seul pays qui est d'accord de se mettre à poil et d'être le gentil qui dit oui à tout. Sauf qu'au bout d'un moment, il me semble que l'on pourrait commencer à dire « stop ».. La dernière fois que j'ai vérifié, la Suisse était un pays souverain et que nous n'étions pas le 52ème état américain et encore moins un arrondissement de Paris.

 

 

Et encore, est-ce que le groupe de réflexion s'est par hasard posé des questions sur la fiscalité des méga-companies US qui passent leurs bilans par les caraïbes pour ne pas payer d'impôts aux USA, voir pire se faire rembourser des impôts ? Ou mieux encore, créer des sociétés au Delaware qui est l'équivalent américain de Monaco ou presque.. Bref, je crois qu'il est peut-être temps d'arrêter de se taper la tête contre les murs et de culpabiliser. On pourrait peut-être commencer à être égoïstes et laisser faire les autres avant de se mettre à genoux et tendre le bâton pour se faire frapper par les gentils pays environnants et plus lointain.

 

 

Mais j'y pense, peut-être que le groupe de réflexion espère également toucher une récompense similaire à celle de Bradley Birkenfeld et ensuite utiliser cet argent pour créer des emplois en Suisse afin de permettre à tout ceux qui auront perdu leur job de vivre à nouveau.. Ou bien ??

 

 

Peut-être que je suis un peu trop « dur », mais ça fait un peu trop longtemps que nous sommes les dindons de la farce et je crois que ça commence à suffire. Et je ne pense pas à moi, car je ne travaille pas dans une banque, mais pour y avoir séjourné pendant pas mal de temps, je peux dire que je ne me suis jamais senti comme un criminel et ce genre de réflexions sont limite fatigantes à la longue.

 

 

Excellente journée à tous et bonne réflexion.

 

 

 

Morningbull Retrouvez-moi aussi sur : www.morningbull.ch


 

« Le terrorisme relationnel commence quand l'un des partenaires tente par la force physique, par la contrainte morale, par la culpabilisation, d'imposer son désir à l'autre. »

PDF .: Afternoonbull.pdf

 

 

 

 

 

Jacques Salomé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:38 Publié dans Coups de Gueule | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Commentaires

mais non mais non mais non! sont justes en train de tisser un autre tapis rouge british.. ce royaume, sa livre sterling, ses paradis fiscaux,
qui a réussi à faire subventionner par l'UE ... les terres de ses royaux enfants

à moins que ce club de réflexion ne soit con vaincu
que le parlement européen est un gouvernement, pas un club

Écrit par : dindon farci | vendredi, 12 octobre 2012

Oui! En décembre 2007, nos parlementaires ont volontairement éjecté le seul homme-rempart que nous avions au gouvernement et qui n'aurait jamais permis que l'on se mette à genoux paraillement!
C'est à se demander qui sont vraiment ces parlementaires qui nous gouvernent?
Depuis 5 ans je ne fais que le répéter, les années passent et elles me donnent raison....à mon plus grand regret!
Je ne vous parle plus de ma théorie du bilderberg, j'en suis à me demander combien de dizaines de nos parlementaires sont membres de ce club pourri!
Allez courage, le Seul qui nous aidera est "hors de portée".....bien heureusement!

Écrit par : Corélande | vendredi, 12 octobre 2012

ben du courage... va en falloir!, à devoir tenir à bouts de bras les départements français voisins & ce qui vient derrière, sans parler des politiciens français se faisant nommer à la direction de nos services publiques, à côté des augmentations des assmal, des impôts, les rallonges jusqu'à la lune de l'hospice général et la liste des surcoûts est à rallonge

si on doit se coltiner ce foutu projet de constitution à la noix

Écrit par : Pierre à feu | vendredi, 12 octobre 2012

Il me semble qu'en interne les banques suisses ont pris les devants avec des filiales du coté de singapour notamment. Au final, en finance comme ailleurs on ne fait que déplacer le problème. L'homme a cette capacité de s'adapter en contournant les obstacles

Au plaisir de vous lire.

Écrit par : giroud | vendredi, 12 octobre 2012

Oui on ne vit pas dans un monde de bisounours, tout le monde ne paye pas ses impôts avec gaité de cœur, mais il y en a. De la même façon, il y a des banquiers qui estiment qu'un minimum de déontologie est souhaitable, cela même à ses dépends.
Pour ma part je suis heureux de cet état de fait et de savoir que tout n'est pas pourri et que certaines personnes ne sont pas nombriliste et ont d'autres vues, plus humanistes, avec tellement plus de panaches et de sens.

Écrit par : pierre | vendredi, 12 octobre 2012

juste rappeler que si la France bénéficie de taux d'intérêts négatifs depuis juin... c'est pas grâce à sa balance commerciale ni à son taux de croissance...

mais because la BNS rachète les dettes de la France !! eh oui!

quelle preuve de généreuse intelligence que fait notre banque nationale pour son maintien de la parité CHF/euro: soulager de ses dettes pourries
la France d'un Hollande ssssssssi reconnaissant envers les suisses...
Suisse qui fait donc plus pour la France que son voisin british (guerres des parités GB/Euro), et presque bien autant que l'UE donc

remettons le clocher au milieu du patelin

Écrit par : dindon farci | samedi, 13 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.