lundi, 17 septembre 2012

Et qu'est-ce qu'on fait maintenant ??? Plus jamais faible, l'or à 10'000 et le pétrole à 300$, pendant que le Dow Jones touche enfin les 40'000 ?

 

 

wr.png

 

 

 

 

 

La Banque Centrale Européenne, c'est fait. La FED et le QE3, c'est fait. L'iPhone 5, c'est fait. Le vote de la cour constitutionnelle, c'est fait aussi. En gros tout ce que l'on attendait en cette fin d'été, tout ce qui fait que personne n'osait « vraiment bouger », c'est fait et c'est derrière nous. Maintenant tout le monde il est content parce qu'il a un truc à dire et se féliciter de Ô combien c'est positif que les banques centrales aient agit comme elle l'on fait et Ô combien c'est un soulagement. Mais quand même ; qu'est ce qu'on fait maintenant ???

 

 

 

Nous sommes toujours dans le pire mois « historiquement parlant », l'ambiance est pourtant au beau fixe et personne ne semble vouloir envisager une éventuelle correction, pourtant l'approche des résistances pourrait nous inciter à nous poser la question de savoir si nous aurons assez de fuel pour passer l'épaule. Et pour cela il serait bon que les investisseurs investissent massivement...au lieu d'attendre.

 

 

 

Pourtant après le « run » improbable que nous venons d'avoir, il n'est pas facile d'y croire encore, ceux qui y ont cru seront tenté de prendre les bénéfices, surtout pour ceux qui ont lu le bouquin « les 12 citations qui font Wall Street » et se sont arrêtés au chapitre deux qui dit : « Acheter la rumeur et vendez la nouvelle ». Et si ces prises de bénéfices venaient à se produire, elle remettraient en doute la belle confiance que certains investisseurs ont tenté de se construire au travers du week-end, puisque le marché US vient de clôturer sa deuxième semaine de hausse consécutive et maintenant il faut trouver les arguments pour acheter. Et je ne suis pas « certain » que jouer la cassure des 1500 soit suffisant pour sortir ce marché de l'apathie dans laquelle il se trouve.

 

 

 

Les banques centrales ont donc décidé de garder les taux bas et d'acheter des obligations dans tous les sens comme si ça ne coûtait rien. Du coup les rendements du marché obligataire devrait se casser la figure encore plus, forçant (peut-être) les gens à chercher des assets un peu plus rentables. On a déjà vu que la semaine passée les intervenants étaient en train de bouger massivement sur les commodities, puisque c'est évident c'est le marché le plus performant et celui qui peu monter, monter et monter encore.. Entre l'or qui doit aller à 2'000 et le pétrole à 300$, il y a de la marge et encore je ne vous parle pas de la panse de brebis farcie, du quartier de porc ou du verre de jus d'orange (sans vodka).

 

 

118653_600.jpg

 

 

 

Il semblerait donc que certains sont en train de sortir des assets à bas risques pour aller sur des assets à risque élevé voir très élevé. Néanmoins il faut tout de même relativiser une chose, pour le moment nous montons avec des vapeurs d'essence, autrement dit en espérant que les médicaments injectés dans l'économie par les banques centrales vont ENFIN nous faire redémarrer l'économie. Car n'oublions tout de même pas que la bourse c'est la représentation de l'état de santé de l'économie. Parfois elle représente même l'économie de dans dans six ou neuf mois. Donc pour le moment nous sommes à fond dans le pari que l'économie sera mieux, plus forte, plus belle et avec moins de chômage, sinon on aura l'air malin avec le S&P500 à 2'000 et le taux de chômage US à 14% dans 6 mois....

 

 

 

Il faut donc peut-être reconnaître que nous sommes en train de nous emballer et qu'il faut peut-être savoir raison garder. Oui, les banquiers centraux ont fait ce qu'il fallait, mais cela va-t-il suffire à remotiver tout le monde et à pousser le consommateur au chômage à consommer encore plus ? Ce n'est tout de même pas évident et c'est pourtant ce qui nous permettra de continuer à monter et monter encore sur les indices ; il va tout de même nous falloir des indices un peu plus clairs comme quoi tout va mieux. Et pour le moment il faut reconnaître qu'il est un peu tôt pour savoir si les médicaments font effets.

 

 

 

Mais en attendant il faut être investit en actions, en commodities, mais surtout en commodities. La preuve, avec la remise en forme de l'Euro et les décisions de Bernanke, le dollar se casse la figure pour faciliter les exportations américaines et comme un dollar faible donne de l'énergie aux matières premières, tout le monde revient dessus et sur l'or en particulier. Le métal jaune est à 1776$ ce matin et il a l'air prêt à aller bien plus haut, cette fois les 2'000$ semblent vraiment dans le viseur et je ne connais pas un intervenant qui ne jurerait pas sur la tête de son supérieur direct comme quoi l'or va à 2'000 sans problème.

 

 

 

Ce week-end je suis même tombé sur un article qui laisse entendre que l'or pourrait aller à 10'000$. C'est même le titre d'un livre « 10'000 Gold? ». Heureusement il y a quand même un point d'interrogation ! Néanmoins les commentaires bullishs, over-bullishs et over-mega-bullishs sont légion dans la presse dite « financière » ces derniers temps. Toutes les théories sont dans la nature et touts sont aussi bonnes les unes que les autres pour justifier une hausse perpétuelle de l'or. C'est chouette, pour une fois que nous sommes tous convaincus de la même chose, ça fait plaisir.

 

 

 

Bon, pour ceux qui n'était pas là en l'an 2000, je vais quand même mettre un bémol à tout cela... Car au début de l'an 2000 alors qu'un journée de baisse pour le Nasdaq était considérée comme un accident et qu'un titre qui montait de moins 10% par jour était considéré comme un « veau » et que le Nasdaq frisait les 5'000 et que l'on se demandait même si il attendrait les 10'000 avant Noël, il y a un type qui a publié un bouquin qui s'appelait : Dow 40'000..

 

51P7PSD888L._SL500_AA300_.jpg

 

51dZ7rGZAWL._AA160_.jpg

 

 

 

 

 

Vous voyez ce que je veux dire ??? Si vous ne voyez pas, je peux organiser un conférence pour vous expliquer la théorie du «mouton » à Wall Street...

 

 

 

Bref, ce matin l'or est à 1776$ et demain ça sera plus cher.

 

 

 

Et puis il y a le pétrole qui est revenu au-dessus des 100$. Bon ce matin il est à nouveau en-dessous à 99.10$, mais entre-deux c'est la « Saint Station Service », parce que eux, ils ne répliquent que les hausses. Et immédiatement. Par contre les baisses c'est plus long mais c'est parce qu'il suivent le pétrole à la hausse en live sur Bloomberg et CNBC, mais en revanche, quand ça baisse, ils se font livrer les prix par bateau depuis l'Arabie Saoudite et forcément comme c'est un bateau à rames pour éviter le réchauffement climatique, c'est plus long. Ceci dit, avec le dollar qui baisse et les commodities qui ne PEUVENT que monter dans cet environnement, inutile de vous dire que si l'or peut aller à 2'000$, le baril peut aussi envisager de gagner 10%.

 

 

 

En conclusion tout le monde il est content, tout le monde il est beau, Bernanke et Draghi ont leur maison de vacances sur le Mont Olympe et plus rien ne peut nous arriver. Mais alors pourquoi j'ai la sale impression que l'on n'est pas convaincus du tout d'être sortis du tunnel ? Hein, pourquoi ?

 

 

 

Pourtant même le Premier Ministre Grec s'est déclaré « optimiste » ce week-end, il pense que le pays a « tourné le coin ». Le pays était au bord du gouffre il y a trois mois et ce matin il a fait un grand pas en avant. Par contre dans le Handelsblatt de ce week-end, on y apprend que la « Troïka » ne croit plus que la Grèce soit capable d'atteindre ses objectifs de réduction de la dette, ce qui voudrait dire que les conditions d'octroi du bailout sont caduques. Hmmm, bonne nouvelle donc.. Mais visiblement il y a deux sons de cloches qui proviennent d'Athènes. Ceux qui tournent le coin et qui continuent et ceux qui tournent le coin et se rendent compte que c'est un cul de sac.

 

 

 

J'espère que c'est fini et que la crise est effectivement derrière nous, mais il faut dire qu'avec les retours de manivelle que l'on s'est pris ces derniers mois et dernières années, on a tout de même le droit de dire : « j'y vais mais j'ai peur !!! ».. Puissent les banquiers centraux avoir raison et puissent-ils nous apporter prospérité et hausse du marché pour des siècles et des siècles. Amen. Houlà, je deviens mystique moi, c'est pas bon ça.

 

 

 

Ce matin l'Asie est principalement dans le rouge, le Japon sauve les meubles en restant en vacances ce lundi matin. Les intervenants se demandent ce que la Chine va faire pour se sortir du puits sans fond dans lequel elle semble se trouver. Malgré le train de mesures annoncées il y a quelques jours et l'embellie qui a suivit, le marché chinois semble retomber dans ses vieux travers. Et ce matin il recule de près de 2%, Hong Kong est moins « mal », mais c'est globalement les valeurs de l'immobilier qui se cassent la figure, comme un jour sur deux d'ailleurs.

 

 

 

Ce semaine risque d'être placée sous le signe de la guerre et des tensions politiques. Il y a d'un côté les chinois et le japonais qui se rappellent soudainement qu'ils se haïssent historiquement et qui sont au bord de se foutre sur la gueule pour la souveraineté de trois bouts de cailloux au milieu de la mer, trois bouts de cailloux habités principalement par des mouettes qui font dans la production de guano. Ensuite il y a le monde arabo-musulman qui est en feu parce que trois bouseux américains ont tourné un film à deux balles avec un caméscope trouvé dans un vide-grenier et comme le film dit du mal de l'Islam, c'est l'excuse pour aller buter de l'américain un peut partout dans le monde pour fêter ça... Pendant ce temps ce cinglé de Bachar El Assad continue de massacrer allègrement son peuple, mais ça tout le monde s'en fout, tant qu'on ne dit pas de mal de l'Islam, ça va. Donc du coup, les américains envoient des croiseurs au large de la Libye, on ne sait pas trop pour quoi faire, parce que cette fois c'est tout de même pas la faute de Kadhafi.

 

 

 

 

 

118717_600.jpgMais bon, comme les israéliens sont chaud comme la braise pour aller raser l'Iran, autant avoir du matos dans la région. D'ailleurs le Premier Ministre Israélien a d'ailleurs déclaré, à propos des émeutes en Libye et de la mort de l'ambassadeur américain : « Et vous aimeriez que ces types aient la bombe atomique? ». Moi je vous le dit, l'ambiance est au beau fixe et ça paraît presque impossible que l'on finisse le mois de septembre sans que quelqu'un envoie une escadrille de jets ou de drones sur la tête de quelqu'un d'autre.

 

 

 

Il est vrai que maintenant que l'attente des banques centrales est finie, on peut commencer à s'occuper d'acheter au son du canon et de vendre au son du clairon et tout ça nous permettra d'aller chercher les 150$ sur le baril peut-être...

 

 

 

Et puis en ce lundi, Wall Street risque de ne pas travailler beaucoup, puisque c'est le premier anniversaire du mouvement « Occupy Wall Street ». Pour fêter ça, ils vont tous revenir à Manhattan pour foutre le bordel (oui, je peine à trouver d'autres mots). Ils ont prévu d'essayer d'envahir plusieurs banques, assurances et autres vils capitalistes. Il est vrai que ce n'est pas compliqué de les trouver à Manhattan Sud, ils ont même prévu de débarquer chez Fitch et S&P, si jamais ils arrivent à incendier le bâtiment, personne ne leur en voudra. Mais ils sont gentils car ils mettent à disposition les plans de ce qui se passera ce lundi. Pour ceux qui sont passionnés, vous pouvez downloader tout ce qu'il vous faut ici : http://occupywallst.org/ et même faire un don.

 

 

 

Les Fédéraux sont en train d'enquêter sur plusieurs « grandes banques américaines » (BofA, JP Morgan et Citi entre autres) les soupçonnant de « blanchiment »... QUOI !!!! MAIS NON !!!! C'EST IMPOSSIBLE !!!! C'est sûrement une erreur. Que les banques suisses fassent des erreurs contre les pauvres américains, c'est probable, mais que leurs propres banques soient malhonnêtes, je ne peu croire une telle aberration. Eux qui ont toujours été blancs comme neige, ça serait tout de même étonnant que des banques aussi exemptent de tout reprochent soient impliquées dans des choses aussi SALES... Mais en revanche peut-être que les américains pourraient échanger leurs données bancaires avec les pays d'Amérique Latine, histoire de voir si il n'y a pas d'évasion fiscale de ce côté-ci... Surtout ne pas rire..

 

 

 

La China Construction Bank pourrait dépenser 15 milliards pour acquérir une banque européenne, de préférence britannique, allemande ou française. Les paris sont ouverts. Deutsche Shanghai Bank ou Shanghai Banque Paribas ?

 

 

 

Côté chiffres économiques, nous aurons l'Empire State Manufacturing, ça sera tout pour ce lundi. Les futures US sont en baisse de 0.25%. On sent bien qu'on se demande où est-ce que l'on va.

 

 

 

C'est tout pour aujourd'hui. Je vous laisse avec vos doutes et vais essayer de trier les miens. Je vous souhaite un très bon lundi et un bon début de semaine. Que la force soit avec vous.

 

 

 

A demain.

 

 

 

Morningbull

 

 

 

"Over the weekend Mitt Romney made an appearance at a NASCAR race in Virginia. There was an awkward moment when he asked a NASCAR driver why he didn't just hire a chauffeur." –Conan O'Brien

 

 

 

 

 

Pour ceux qui ne reçoivent pas les updates de ce blog par mail, vous pouvez vous inscrire sur la liste de distribution en envoyant un mail à :

 

 

 

morningbull@morningbull.ch

 

 

 

Vous pouvez également me trouver sur Facebook (j'essaye de garder la page active durant la journée) : https://www.facebook.com/morningbull

 

 

 

Ou sur Twitter : http://twitter.com/#!/Morningbulll

 

 

 

Ou sur LinkedIn et Google + sous Thomas Veillet

PDF : morningbull today.pdf

 

 

 

06:54 Publié dans Market Comment | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.