jeudi, 13 septembre 2012

Tout ça pour ça ? C'est beaucoup de bruit pour pas grand-chose

 

 

 

120911_The_Barometer_t618.jpg

 

 

 

 

 

En fait ce n'est pas exact, hier il y a plein de choses qui se sont produites, c'est peut-être qu'à force d'attendre et d'attendre encore, la barre de nos attentes avaient peut-être été placée un peu trop haute.

 

 

 

Pour faire simple rapide et concis, les évêques de la cour constitutionnelle de Karlsruhe ont fait ce que l'on attendait de leur part, c'est à dire valider l'existence même du fonds de soutien européen. Heureusement qu'ils n'ont pas été dans l'autre sens, ceci nous évite bien des problèmes. Donc voilà la dernière barrière qui pouvait éventuellement peut-être mettre le continent en difficulté a été levée et selon les spécialistes, dans deux ans comme aujourd'hui – dans l'hypothèse où l'Italie, la Grèce, l'Espagne et les autres parviennent à serrer les fesses de l'austérité comme prévu – il se pourrait bien que le 12 septembre reste la date charnière qui aura définitivement sorti l'Europe de la gonfle. Bon, ne nous emballons pas non plus, mais le soleil semble se lever à l'horizon et pour une fois la lumière au bout du tunnel semble être de la lumière naturelle et pas les phares d'une voiture qui arrive en face.

 

 

 

Alors il est évident qu'avec une bonne nouvelle comme celle d'hier on aurait pu espérer une journée de folie, un marché qui explose, des traders qui boivent des caisses de champagne à même la bouteille dans les salles de trading, François Hollande qui se pointerait à la télé avec un T-Shirt badgé : CAC40 8'000 et dans le dos : « Bernard revient, 75% c'est pas grand-chose, ou encore un vent d'euphorie qui survolait l'Europe, des gens qui chantent dans la rue et toutes les églises qui font sonner leurs clochers à l'unisson pour fêter la renaissance de l'Union Européenne.

 

 

 

Eh ben pas du tout. En fait une fois que la nouvelle fût connue, les intervenants se sont bien lâchés un bref instant, déclenchant une vague d'achat spectaculaire entre 10h et 11h, mais à l'heure du lunch on avait déjà des doutes et puis durant l'après-midi on s'est appliqué à ramener le marché à peu de chose près au même endroit où il était quand les schtroumpfs rouge de Karlsruhe sont rentrés dans la salle.

 

 

 

En résumé, la décision prise pas les Allemands hier est positive pour l'avenir de l'Europe, mais en ce qui concerne le marché on va dire que c'était largement dans les prix et qu'aussitôt la confirmation obtenue, tout le monde s'est reconcentré sur la suite des évènements, à savoir l'arrivée de l'iPhone 5 sur la planète terre et la décision de la FED agendée pour jeudi soir.

 

 

 

EURO STOXX 2,564.80 +7.15 +0.28%

 

FTSE 100 5,782.08 -10.11 -0.17%

 

CAC 40 3,543.79 +6.49 +0.18%

 

DAX 7,343.53 +33.42 +0.46%

 

IBEX 35 Index 7,992.10 +61.70 +0.78%

 

FTSE MIB Index 16,419.79 +193.13 +1.19%

 

AEX-Index 336.10 -0.01 -0.00%

 

Swiss Market Index 6,489.80 -13.50 -0.21%

 

 

 

Comme vous le voyez, quand on voit la performance de l'Europe hier, on pouvait raisonnablement s'attendre à un peu plus d'euphorie après l'annonce, mais il n'en fût rien et les intervenants restent clairement très prudent sur l'avenir. En tous cas c'était le message qu'ils faisaient passer hier. Individuellement on a tout de même bien vu que l'intérêt était relativement élevé sur certaines valeurs bancaires, mais c'est surtout que l'on manque surtout d'idées pour aller chercher ailleurs. La grosse annonce de la journée c'était surtout l'annonce faite par EADS et BAE Systems comme quoi ils étaient en discussion afin de merger afin de concurrencer Boeing de manière plus efficiente. BAE bondissait de près de 10% et EADS baisse de 5.6%. Ce fût l'autre grande nouvelle de la journée. Reste à voir les détails et l'éventuelle finalisation de ce projet, mais ça nous a permis de penser à autre chose qu'à l'ESM, la FED et l'iPhone pendant quelques minutes.

 

 

 

En tous les cas depuis hier matin à 10h20, l'attente en Europe est terminée. On a attendu la BCE on l'a eu et on l'a vue. Ensuite on a attendu Karlsruhe, là aussi on l'a vu. Pour les plus attentifs on notera aussi que les élections en Hollande (le pays, pas le Président) sont terminée et que pour la première fois de la crise, un dirigeant en place a été reconduit. C'est assez rare pour être signalé car depuis le début de la crise que ce soit en Irlande, en France, en Grèce, au Portugal, en Italie, en Espagne et en Finlande, à chaque élection le Premier Ministre et/ou le Président s'est fait virer. C'est dommage qu'on ne vote pas pour le Conseil Fédéral en Suisse, parce que je voterais bien pour virer la dame qui est en place en ce moment Madame Widmer-Schlumpf. Ça nous ferait des vacances.

 

 

 

Bref, l'Europe a fait ce qu'elle avait à faire hier, dorénavant on n'attends plus que l'intervention de Bernanke ce soir.

 

 

 

Image2-1.aspx.jpeg

 

 

 

Et puis aux USA hier soir quand le marché a ouvert, je ne sais pas si ça plus grosse préoccupation était le vote allemand ou l'arrivée du nouveau gadget d'Apple. En tous les cas le marché a été calme jusqu'à 13h00, heure de New York quand Tim Cook est entré sur scène pour présenter leurs nouveaux produits dans la plus pure tradition Apple-Steve Jobs. Pour être franc on en attendait beaucoup, mais comme il y avait eu tellement de fuites auparavant, la surprise était clairement moindre. Oui le nouvel iPhone est plus long, plus léger, moins épais. L'écran est plus grand, mais pour le moment certaines applications sont toujours développées pour l'iPhone 4, ce qui fait que vous aurez des bandes noirs de chaque côté de l'écran. Ça va se régler, mais pour le moment c'est moche. Et puis il va aller plus vite, il va tourner en 4G, pour autant qu'il trouve des émetteurs qui émettent en 4G. On pourra filmer ET faire des photos en même temps, puis poster le tout sur Facebook et Twitter, l'objectif est mieux, l'appareil photo est mieux, il y a une ligne de plus pour afficher les applications sur l'écran, à ce propos l'écran est plus beau, il n'y a plus de pixels visibles à l'oeil nu. Bref l'iPhone 5 est MIEUX. Il n'est pas REVOLUTIONNAIRE, mais il est mieux que les précédent et surtout on peut même téléphoner avec et si vous êtes sage, envoyer des messages.

 

 

 

C'est génial.

 

 

 

Bon, franchement c'est le prolongement logique de l'iPhone 4, mais il ne fait toujours pas le café, il ne fonctionne pas en 3D, vous ne pouvez pas l'envoyer bosser à votre place et il ne flotte pas. Ok, il est beau. Est-ce que cela suffira à faire vibrer les investisseurs et faire monter le titre à 1'000$ comme ça ça sera fait et on en parlera plus, il faudra voir les semaines à venir. Pour le moment les sondages laissent entendre que seulement un utilisateur sur deux va changer son 4S pour 5, mais ça reste des sondages, si l'on avait confiance en eux, Jospin aurait été Président de la France. En tous les cas, l'accueil aura été « agréable », on ne peut pas dire chaleureux, puisque le titre ne prenait « que » 1.4% durant la séance et 0.3% après la séance. Ce n'est donc pas l'explosion de joie, mais on connait les ressources d'Apple, ce n'est pas terminé. Les pré-ventes commencent le 14 septembre et la Suisse sera livrée le 28. Quand on aura les chiffres, on pourra parler. Pour le moment on va dire que tout le monde paie pour voir, mais que pas mal d'entre nous on l'air blasé par ce nouveau produit... A suivre attentivement, la bonne nouvelle c'est que ceux qui avaient parié sur une forte baisse le jour de la présentation en sont pour leurs frais et chaque jour qui passe sans que le titre baisse va rendre les shorts un peu plus nerveux. A la fin de la séance le marché n'allait nulle part alors que les traders étaient tous trop occupés à essayer de vendre leur iPhone sur eBay et à attendre l'arrivée de Bernanke demain soir.

 

 

 

L'or est le pétrole sont EXACTEMENT au même niveau qu'hier matin à la même heure. Je vous passe donc le commentaire sur le sujet. Les deux commodities sont dans les starting blocks pour la réunion de la FED ce soir. En ce qui concerne l'or, Ray Dalio, un des Hedge Funds Manager les plus connus a déclaré lors d'une interview avec Maria de CNBC que tout le monde devrait détenir un peu d'or, que le métal jaune était une monnaie en soit et qu'en gros il était bull sur le sujet. L'or est à 1734$, le pétrole à 97.10$. On notera que les inventaires de l'EIA ont été publiés hier soir. J'hésite tout de même à en parler.

 

 

 

Non, je dis ça parce qu'à chaque fois je donne l'impression de me moquer, mais c'est tout de même pas de ma faute si à chaque fois les prévisions sont aussi loin de la réalité !! A un tel point que parfois je pense qu'ils font exprès. Encore une fois hier soir les « experts » attendaient une baisse des inventaires de l'ordre de 3.3 millions de barils et l'EIA a annoncé une hausse des inventaires de 2 millions de barils, juste 5.3 millions de barils à côté. Ça fait quand même 842 millions de litres d'erreur. Soit, si l'on considère qu'une piscine privée contient 48'000 litres, 17'500 piscines à côté des attentes. Je ne vous dit même pas ce que ça fait en six-packs de bière.. En gros c'est rater un éléphant dans un magasin de porcelaine. Alors je ne dis pas que c'est facile, ça a même carrément l'air impossible, donc je lance une bête question ; « pourquoi perdre du temps à chercher, sachant que l'on à peu près autant de chance de trouver le bon chiffres des inventaires, que de gagner à l'Euromilions 3 semaines de suite ??? »...

 

 

 

Dow Jones 13,333.35 +9.99 +0.07%

 

S&P 500 1,436.56 +3.00 +0.21%

 

NASDAQ 3,114.31 +9.79 +0.32%

 

 

 

Nikkei 225 9,001.39 +41.43 +0.46%

 

Hong Kong 20,100.36 +24.97 +0.12%

 

Shanghai 2116 -11.00 -0.50%

 

ASX 200 4,344.60 -16.75 -0.38%

 

 

 

Ce matin l'Asie est en hausse ET en baisse. Pour faire simple on a retrouvé l'éventuel futur Président Chinois, il aurait fait un infarctus, mais on n'en sait pas plus sur sont état de santé. Pour le reste, les marchés se disent que l'Allemagne hier c'était bien et tout le monde se demande ce qui va se passer au chapitre de la FED ce soir.

 

 

 

Ce chapitre c'est la NOUVELLE DU JOUR. En caractères gras. Nous attendons tous le discours de Bernanke. Et il y aura donc deux questions auxquelles nous devrons répondre ce soir :

 

 

 

  1. QE3 or not QE3 ?

 

 

 

Pour trouver la réponse en avance, statistiquement vous pouvez jouer à pile ou face, je crois que les paris sont à 50/50. Ensuite la seconde question à laquelle il faudra répondre sera bien plus dure, c'est :

 

 

 

  1. Comment le marché va prendre la nouvelle

 

 

 

C'est là que toutes vos années de licence en psychologie vont vous servir. Dans un monde normal, si QE3 il y a, le marché devrait exploser. Monter en tous les cas. Si pas QE3, ça devrait être des ventes massives. Ça c'est dans un monde normal.

 

 

 

Vous et moi serons d'accord pur dire que nous ne sommes PAS dans un monde normal. Nous allons donc devoir résoudre l'équation suivante :

 

 

 

  1. hypothèse numéro 1 : il y a un QE3.

    1. Choix numéro un ; c'est une bonne nouvelle ça va soutenir l'économie, le marché monte

    2. Choix numéro deux ; c'est un bonne nouvelle ça va soutenir l'économie, mais le marché baisse parce que l'économie à besoin de soutien et ça, c'est pas bon...

    3. Choix numéro trois ; rien ne se passe parce que les traders sont en train d'essayer de vendre leur iPhone 4 sur eBay et comme personne n'en veut, c'est long.

 

 

 

  1. hypothèse numéro 2 : il n'y a pas de QE3.

    1. Choix numéro un ; c'est une mauvaise nouvelle , marché baisse

    2. Choix numéro deux ; c'est une mauvaise nouvelle, le marché monte parce que les « experts » pense que la prochaine fois, c'est sûr, il y aura un QE3. Peut-être même directement un QE4.

    3. Choix numéro trois ; rien ne se passe parce que les traders sont en train d'essayer de vendre leur iPhone 4 sur eBay et comme personne n'en veut, c'est long.

 

 

 

Et je vous passe encore les hypothèse que l'on peut imaginer si Bernanke rajoute une ou plusieures virgules à son discours. En gros, tout est possible, ce soir on peut monter beaucoup, ou un peu seulement, ou alors baisser beaucoup ou un peu seulement, la seule quasi-certitude c'est que le marché sera ouvert et qu'il est peu probable que les trois indices américains terminent inchangés à la fin de la journée.

 

 

 

Image2.aspx.jpeg

 

 

 

Dans le reste des news c'est franchement peu relevant tellement on est obnubilés par la FED de ce soir. Néanmoins le Wall Street publie un article sur les banques qui font encore des affaires avec l'Iran, ça fait plaisir de voir que pour une fois les banques suisses ne sont pas dans la liste des reproches. En revanche Deutsche Bank, BNP, Santander et HSBC ont toutes les peines du monde à couper les liens avec l'Iran. Le Barron's est positif sur l'iPhone et sur les titres liés au pétrole, aucun lien entre les deux, mais ça leur plaît bien.

 

 

 

 

 

 

 

Côté chiffres économiques, nous aurons une grosse journée, comme tous les jeudis. Jobless Claims, PPI, Bloomberg Comfort Index, Chiffres du Gaz, la décision de la FED, les projections de la FED, le Treasury Budget, la conférence de Bernanke, le Fed Balance Sheet et le Money Supply. Bref, largement de quoi se faire un grand-huit d'ici la clôture. Pour le moment les futures US sont en baisse de 0.1%, c'est vous dire comment la direction est claire ce matin....

 

 

 

Voilà, je crois que c'est tout ce qu'il y avait à dire ce matin. J'espère que le ciel se dégagera dès ce soir et qu'ensuite on pourra parler d'autre chose que « d'échéances critiques » ou de « longue attente » ou encore de « patience », mais pour être franc, j'ai la sale impression que tout n'est pas encore terminé... Si vous êtes d'accord on se retrouve demain, dans l'hypothèse où j'arrive à me lever. Peut-être que demain je vais faire la grève, comme les fonctionnaires genevois aujourd'hui...sauf erreur... au moins y aura moins de bouchons.

 

 

 

Excellente journée à tous.

 

 

 

Morningbull

 

 

 

"It seems only 96,000 jobs were added last month. And half of those were strippers working the conventions." –Jay Leno

 

 

 

Pour ceux qui ne reçoivent pas les updates de ce blog par mail, vous pouvez vous inscrire sur la liste de distribution en envoyant un mail à :

 

 

 

morningbull@morningbull.ch

 

 

 

Vous pouvez également me trouver sur Facebook (j'essaye de garder la page active durant la journée) : https://www.facebook.com/morningbull

 

 

 

Ou sur Twitter : http://twitter.com/#!/Morningbulll

 

 

 

Ou sur LinkedIn et Google + sous Thomas Veillet

PDF : morningbull today.pdf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:24 Publié dans Market Comment | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

les évêques de la cour constitutionnelle de Karlsruhe ...
Mais où allez-vous chercher Vos idées ?
Plié en 4 ; je suis...
Excellente journée !

Écrit par : Michel | jeudi, 13 septembre 2012

Un petit lien:
http://rortybomb.wordpress.com/about/monetary_gif/
A quand une version morningbull GIF ? :)

cordialement,
Thomas presque fidèle lecteur.

Écrit par : Thomas | jeudi, 13 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.