lundi, 10 septembre 2012

La magie de « Draghi Potter » fonctionne toujours

 

 

118164_600.jpg

 

 

 

 

 

Je dois dire que plus les jours passent, plus je suis sidéré par la résistance offerte par ce marché. Et ceci surtout depuis que le nouveau « dieu de la BCE » a pratiqué sa magie noire sur les investisseurs. Nous sommes comme envoûtés et rien ni personne ne semble pouvoir faire baisser le marché à nouveau. Même Roubini a disparu de la circulation, de même que tous les théoriciens du chaos. Depuis jeudi passé, tout va bien. Un vent de sérénité flotte sur les marchés et nous baignons dans une sorte de certitude comme quoi plus rien ne peut nous arriver. L'ours semble défnitivement en voie de disparition.

 

 

 

En même temps, en général, chaque fois que je fais ce genre de constatation, la semaine qui suit est souvent source de désillusion et de dépression nerveuse. Cependant, la semaine qui nous attend devrait nous laisser du répit au moins jusqu'à mercredi. D'ici-là, nous devrions être comme immunisé contre toute tentative de putsch de la part des négativistes-récidivistes du marché. Peut-être voir même jusqu'à jeudi..

 

 

 

Et pourquoi me direz-vous ? Eh ben : « PARCE QUE !!! » comme ils disent dans l'adminisitration. C'est comme ça et c'est pas autrement et si t'es pas content t'as qu'à écrire... Non, mais bon il faut aussi reconnaître que d'ici mercredi soir nous aurons droit à :

 

 

 

    • 1) la décision de la cours constitutionnelle allemande qui va nous donner son opinion sur la légitimité du fonds de sauvetage européen

    • 2) la présentation du nouvel iPhone que tout le monde attend (l'opus 5 peu importe ce que sera son nom...

 

 

 

En ce qui concerne la décision de la cour allemande, les « experts » s'attendent à ce que les allemands ne disent pas NEIN à ce fonds de soutien, mais en revanche ils pourraient éventuellement peut-être émettre des conditions plus restrictives à l'obtention des prochains bailouts des années à venir. Mais ce n'est que pure spéculation, pour être honnête, les « experts » n'en savent pas plus que vous et moi, comme d'habitude, simplement ils ont l'oreille du marché et peuvent se permettre d'émettre leurs spéculations de manière « officielles »...

 

 

 

Mais il faut tout de même reconnaître que ça fait un mois que l'on parle de ça, alors on ne va pas diminuer l'importance de cette décision 72 heures auparavant. Soyez donc stressés et angoissés, les politiciens allemands qui voteront mercredi auront le pouvoir de mettre le rallye de la fin d'été aux oubliettes, ils auront aussi la possibilité de lui accorder des pouvoirs illimités pour amener le CAC40 à 4000 et le DAX à 8000... En gros ne nous leurrons pas, la journée de mercredi sera importante, mais il semble néanmoins peu probable qu'ils aient le courage de foutre en l'air tout le boulot que Draghi a mis en place depuis des semaines.

 

 

 

Ensuite il y aura la présentation du nouveau gadget indispensable de chez Apple. La grande question que tout le monde se pose est de savoir si l'iPhone 5 sera dans la continuité de ses grands-frères ou est-ce qu'il marquera le début du déclin de l'empire de Cupertino ? Et autant vous dire que la présentation pourrait avoir presque autant d'importance que le vote germanique, tout simplement parce qu'Apple est devenue tellement énorme en termes de capitalisation boursière et en termes de pondération dans les indices que si, par le plus grand des hasard, le nouvel iPhone n'avait pas d'écran couleur et que la seule application disponible soit le jeu du serpent, la correction qui s'en suivrait serait mémorable et entraînerait avec elle l'ensemble des marchés, la technologie en tête. Et c'est d'ailleurs le plus gros risque qu'Apple est en train de faire vivre au marché, c'est sa taille et son omniprésence dans la plupart des indices... Donc entre l'Allemagne et Tim Cook, mercredi sera bien occupé.

 

 

 

Mais ce n'est pas tout. Ce n'est pas tout parce que jeudi il y aura encore la décision de la FED. Oui car malgré leur petite escapade dans les montagnes du Wyoming, Bernanke et ses sbires sont de retour en ville. Et même ils ont mis du temps pour revenir de Jackson Hole – forcément dix jours à cheval depuis le Wyoming, ça doit quand même laisser des traces sur les fesses – le traditionnel FOMC Meeting aura lieu cette semaine.

 

 

 

Pour être honnête, on n'attends rien, ou alors pas grand-chose. Les plus optimistes pensent (comme à chaque fois) que Bernanke pourrait officialiser la naissance du QE3, mais en même temps ça fait 12 meetings que l'on attend cette officialisation et il serait tout de même étonnant qu'il vienne la faire au moment où le marché est au plus haut depuis 4 ou 5 ans. Néanmoins, il faut tout de même noter que vendredi passé nous avons eu les chiffres des non-farm-payrolls et qu'ils furent relativement mauvais, puisque les « experts » attendaient 125'000 créations d'emploi, surtout depuis que les chiffres ADP de jeudi avaient montré une joie de vivre rarement entendue depuis 5 ans, et puis finalement ce fût plutôt une grosse désillusion, puisque seulement 96'000 emplois furent créés. A noter qu'en ce moment les économistes sont à peu près aussi exacts que les « analystes pétrole » sur les inventaires depuis 10 ans.

 

 

 

Bref, les chiffres étaient « techniquement » pas bons, mais psychologiquement positifs. Oui, car si l'économie va mal et qu'elle à besoin de soutien, Bernanke va être obligé de l'officialiser son foutu QE3 !!!! D'où la hausse du marché vendredi. CQFD, il se pourrait donc que Monsieur marché attende tout de même une confirmation de la part de Ben d'ici jeudi...

 

 

 

En résumé, je suis désolé de vous l'annoncer, mais il se pourrait que nous soyons ENCORE et TOUJOURS dans une période d'attente. Mais tant que l'attente se fait en montant, il y a pire comme attente. Néanmoins, dans l'imagination collective, l'Europe semble tirée d'affaire, Draghi a montré son gros pistolet personne ne semble avoir le courage d'aller l'affronter en duel même si il y a bien deux ou trois voix qui s'élèvent pour dire que sa « stérilisation » du marché en cas d'achat obligataires « illimités » s'apparente plus à de la magouille comptable qu'autre chose, peu importe le médicament prescrit semble être un remède de cheval et puis en plus quand on voit ce que Draghi et Goldman Sachs ont fait avec la comptabilité grecque il y a quelques années, on se dit que tout semble possible. Après tout, ce ne sont que des chiffres.

 

 

 

Et puis un autre COUP SÛR est en train de se dessiner dans les marché, c'est l'arrivée de l'or sur la zone de 2'000$. Cette fois c'est officiel, il n'est plus question de savoir si c'est oui ou non, mais plutôt de savoir QUAND ??? plus personne n'a de doutes et semble même carrément évident que le dossier sera bouclé d'ici Noël. Les T-Shirt et les casquettes imprimés « Gold 2'000, be there, done that » sont déjà dans les cartons, prêts à être expédiés dans les rues de Wall Street. Quand le métal jaune était sous les 1'700$, tout le monde déprimait, mais alors depuis que Draghi a sauvé l'Europe et que l'or est passé AU-DESSUS des 1'700$, plus rien ne peut l'arrêter, l'or est devenu l'Usain Bolt de la finance. Attention les 2'000 nous voilà !!!! Faites place nette, les mariages en Inde vont devenir de plus en plus coûteux et si vous avez des cadeaux de Noël à faire à Madame, c'est maintenant, le 15 décembre ça sera trop tard. Ce matin l'once ne vous coûtera « que » 1741$, c'est les soldes, profitezzzzzzzzz !!!

 

 

 

Finalement le seul truc qui se traîne lamentablement depuis que tout le monde il est beau et que tout le monde il est heureux, c'est le pétrole. En même temps c'est tout de même la seule chose dans le domaine des commodities et la haute finance internationale que ça fait hyper-plaisir quand il se fait défoncer le crâne. Personnellement si le baril pouvait aller à 12, 12 cents, pas 12 dollars, cela me siérait parfaitement, histoire d'acheter un Doge Ram SRT-10 et d'aller me promener dans les rues basses. Le pétrole est à 96.27$ et il attend toujours qu'il se passe un truc dans le Golfe. Soit du Mexique soit au Moyen Orient. A la fin c'est toujours une question de Golfe.

 

 

 

Dow 13,307 +15 +0.11%

 

Nasdaq 3,136 +1 +0.02%

 

S&P 500 1,438 +6 +0.40%

 

 

 

FTSE 100 5,795 +17 +0.30%

 

DAX 7,215 +47 +0.66%

 

CAC 40 3,519 +9 +0.26%

 

FTSE MIB 16,110 +330 +2.09%

 

IBEX 35 7,883 +21 +0.26%

 

SMI 6,537 +9.45 +0.14%

 

 

 

Nikkei 225 8,844 -27 -0.31%

 

Hang Seng 19,826 +24 +0.12%

 

Shanghai 2,130 +3 +0.12%

 

Australia 4,322 -0.64 -0.01%

 

 

 

Ce matin l'Asie ne va nulle part. Le Japon a révisé son GDP à la baisse, sans que la surprise soit énorme et le marché péclote au milieu de nulle part. De l'autre côté la Chine, après avoir annoncé la semaine des milliers de projets d'infrastructures qui sont censé rebooster l'économie et pousser les chinois à dépenser et in-extenso a acheter de l'or pour le faire aller à 2'000$ (histoire de rentabiliser les T-shirts et les casquettes, car ne nous leurrons pas, tout ça ne vient pas du Massachusets)... ce matin la Chine annonce son « trade surplus » qui est, encore une fois, plus important que prévu. Le pays de Mao a annoncé que les exportations avaient dépassé les importations de 26.7 milliards de dollars, alors que les « experts » avaient parié sur une différence de 17.2 milliards ... CARAMBA !!! ENCORE RATE !!!.. Décidément c'est une mauvaise période pour les analystes-économistes-stratégistes et prévisionneurs de tous bords, je pense qu'un petit week-end à Las Vegas serait bien plus rentable en ce moment..

 

 

 

En gros, les chiffres chinois ET japonais ne sont pas terribles, mais c'est une bonne nouvelles, les Gouvernements vont devoir mettre en place de plus en plus de stimulus !!! Youpieee.. Le QE3 n'est pas encore né, mais c'est pas grave ; VIVE LE QE4 et QE5 !!!

 

 

118332_600.jpg

 

 

Dans les news du jour, le Trésor américain continue de se débarrasser de sa position en AIG, ils annoncent leur désir de vendre 18 milliards de dollars en AIG, histoire de ne plus être actionnaire majoritaire de la compagnie d'assurance qui a failli capoter il y a quelques années. BP est sur le point de vendre pour 6 milliards d'assets, des champs pétroliers du Golfe du Mexique à la société Plains Exploration & Production. Demain c'est le 11 septembre. Cela fait 11 ans et les américains sont déjà en train de se concentrer sur la commémoration, on ne parle presque QUE de ça. Enfin, de ça et de Ô combien les banques suisses sont méchantes.

 

 

 

 

 

 

 

Le Barrons est positif sur le marché de l'immobilier !!! Il est peut-être temps d'acheter une maison dans la grande banlieue de Détroit. Pour 100$ vous avez tout ce que vous voulez, après il faut encore acheter une arme pour aller chercher le courrier à la boîte à lettre, si le facteur ne s'est pas fait abattre entre-deux, mais comme investissement immobilier, ça peut être pas mal. A noter que c'est la troisième couverture du Barron's sur le « rebond du marché immobilier depuis 2008 ».. Le journal encense également la « magie de Mario Draghi », ce type est en train de devenir un demi-dieu.

 

 

 

En France ce matin on parle de deux choses. Tout d'abord de François Hollande qui était à la télé hier soir. Il a pris le métro comme un français normal pour y aller et il a confirmé que sa stratégie fiscale allait faire très mal dans les années à venir, même si elle a de la peine à démarrer. Mais son projet de dans cinq ans est sur les rails, même si il reconnaît que ses ambitions de croissance pour 2013 étaient un peu trop élevées. L'autre sujet du jour c'est Bernard Arnault (partron de LVMH) qui a demandé la nationalité belge. Ou comment faire parler de soit. Immédiatement ce fût la crise de nerfs dans l'hexagone, pensant qu'il voulait quitter le pays pour ne pas payer d'impôts (ou moins en tous les cas)... Il a démenti la chose assurant qu'il continuerait à les payer en France, mais le mal est fait et la polémique est lancée.. les français quittent la France. Si ça se trouve, c'est de la faute des banques suisses.

 

 

 

On reparle de la Grèce et des inspecteurs de la Troïka qui ne sont pas d'accord avec le plan d'austérité grec, en tous les cas ils n'arrivent pas s'accorder au sujet de 2 milliards sur un total de 13.5, ça pinaille et on se revoit le 8 octobre. Pourquoi remettre à plus ce l'on peut faire aujourd'hui ? On notera encore qu'au USA la saison de NFL a recommencé hier, que la campagne présidentielle continue toujours et femmes de candidats sont bien plus applaudies et encouragées que les candidats eux-mêmes..

 

 

 

En ce qui concerne les chiffres économiques d'aujourd'hui, nous aurons la Banque de France qui va publier le Business Sentiment, puis toujours en France il y aura la production industrielle. Le GDP Turc juste après. Puis le GDP Italien et aux USA il y aura le Consumer Credit pour commencer doucement la semaine en attendant tout ce qu'il y a attendre. Je ne vous refais pas un dessin. Pour le moment les futures US sont en baisse de 0.3% et oui, ça ne peut pas monter TOUT LE TEMPS NON PLUS...

 

 

 

Voilà, c'est tout pour ce lundi matin, il me reste à vous souhaiter un très beau lundi (pour autant que ce soit possible), quand à moi je vous retrouve demain matin à la même heure et au même endroit pour parler de ce qui se passe dans la salle d'attente du monde merveilleux de la finance...

 

 

 

A demain

 

 

 

Morningbull

 

 

 

"Two California Democratic delegates have already been kicked out of convention for getting completely drunk. One passed out, the other was accused of impersonating a member of Congress. They knew he wasn't a real member of Congress because he was buying his own drinks with his money." –Jay Leno

 

 

 

 

 

Pour ceux qui ne reçoivent pas les updates de ce blog par mail, vous pouvez vous inscrire sur la liste de distribution en envoyant un mail à :

 

 

 

morningbull@morningbull.ch

 

 

 

Vous pouvez également me trouver sur Facebook (j'essaye de garder la page active durant la journée) : https://www.facebook.com/morningbull

 

 

 

Ou sur Twitter : http://twitter.com/#!/Morningbulll

 

 

 

Ou sur LinkedIn et Google + sous Thomas Veillet

PDF ; morningbull today.pdf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07:04 Publié dans Market Comment | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.