vendredi, 06 juillet 2012

Le marché est un sale gamin pourri gâté qui n'est jamais content et qui se roule parterre en crisant si on ne lui donne pas ce qu'il veut

wr.png

 

 

 

Oui, je le je le reconnais, le titre est un peu long ce matin, mais je crois qu'il était difficile de faire plus court dans le cas présent. Hier les marchés se sont effrités, ils avaient pourtant bien commencé la journée, un peu dans le même état d'esprit que depuis que le management de l'Europe SA avaient mis en place des mesures pour nous permettre de nous en sortir. En plus ce jeudi devait être une journée facile ; moi je revenais d'une journée BBQ pour fêter l'indépendance des USA, les Gouverments Européens étaient toujours décidés à sauver le continent, Porsche devait se faire racheter par Volkswagen pour la 812ème fois depuis 2 ans – sauf que cette fois c'était sûr – et puis finalement on avait la quasi-certitude que Super Mario allait baisser les taux directeurs européens au plus bas de tous les temps...

 

Tout cela semblait plutôt bien parti pour une séance « comme sur du velours » un peu à l'image des 257 dernières séances de bourses que nous avons vécu. Des journées « hyper fastoches », presque trop simple à la fin. Tellement que ce n'est même plus drôle de traiter.

 

Heureusement que les Dieux de la bourse avaient toujours un tour dans leur sac pour nous prouver que jamais rien n'est acquis dans ce bas monde et que chaque fois que ça paraît trop facile, il y a cette foutue psychologie de marché qui vient se pointer dans les « trading rooms » et soudain tout ce qui paraissait évident, devient évidemment faux...

 

Donc hier, alors que tout semblait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes et que les investisseurs attendaient patiemment que Draghi vienne nous annoncer la baisse attendue, prévue, agendée et programmée des taux directeurs de la BCE, le marché dans son ensemble fût pris d'un doute oppressant ; et si le fait que Draghi baisse les taux était un signe comme quoi l'économie n'allait pas bien ???

 

Oui, cela peu paraître fou, mais il se pourrait que, par le pur des hasard, le patron de la BCE agisse de cette manière pour soutenir un peu l'économie européenne qui est exsangue et au bord des falaises d'Etretat. Soudainement les intervenants commençaient à angoisser sur le fait qu'il se pourrait-éventuellement-peut-être-mais-c'est-même-pas-sûr que l'économie ne soit pas en super-forme, voir au bord de la rupture...ou de l'effondrement.

 

114599_600.jpgA cet instant précis, je peux saisir votre incrédulité, vous qui comme moi, comme nous, comme le reste du pensions que TOUT ALLAIT HYPER BIEN et que Draghi ne baissait les taux que pour donner une primer supplémentaires aux Européens, comme un cadeau pour se faire plaisir pendant les vacances d'été, ALLEZ PERSONNEL !!!! le 0.25% de baisse des taux c'est pour moi c'est cadeau !!!

 

 

 

Et finalement comme prévu, à 13h45 heure de Bruxelles, Mario Draghi a baissé les taux de 0.25%, à ce moment précis, l'ensemble de la communauté financière a donc décidé que cette décision n'était pas signe de soutien à l'économie, mais plutôt un signe comme quoi l'économie était en train de partie en vrille à plat et que l'annonce de Draghi était plus un geste de désespoir qu'autre chose. En conclusion, encore une fois tout est une question d'interprétation. Il y a deux jours cette baisse des taux était presque une bénédiction, et hier après-midi, c'était un aveu de faiblesse. En tous les cas à en lire les commentaires éparpillés ici et là dans la presse, si Mario avait vraiment voulu faire quelque chose de bien, il aurait dû MONTER les taux, histoire de montrer que l'économie européenne n'avait peur de personne sur...son vélo électrique (et par sur sa Harley Davidson, austérité oblige)...

 

Vous aurez peut-être compris au vu de mon commentaire acerbe, acide et à prendre au second degré que ce foutu marché n'est JAMAIS CONTENT... et qu'il y a des comportements qui parfois relève de la psychiatrie appliquée. D'ailleurs je lance un message aux prochaines générations de financiers qui sont nés dans la fin des années 90-début 2000 ; « Si vous voulez devenir trader, fund manager voir mieux, Hedge Fund Manager qui roule en Porsche ou simplement Day Trader, ne perdez pas de temps à faire Science Eco, un MBA ou pire un CFA, contentez-vous de faire un doctorat en psychiatrie avec 5 d'expérience en Hôpital Psychiatrique et ensuite vous pouvez sans problème lancer un Hedge Fund...

 

Et puis ce n'était pas tout. En même temps que la BCE coupait ses taux, la Bank of England ne le faisait pas, mais ils faisaient bien pire en augmentant leur programme de Quantitative Easing de 50 milliards de Livres Sterling, encore une aveu de faiblesse de l'économie, à la place il aurait été mieux perçu par le marché de taxer les transactions financières et d'augmenter les taux de 3%. Puis comme toutes ces « mauvaises nouvelles » ne suffisaient pas, les «tinois » se sentaient aussi obligés de mettre leur pierre à l'édifice déjà mal en point, puisqu'ils baissaient également leurs taux..

 

Là c'était le coup de grâce, après des semaines de garde-à-vue, le marché avouaient ENFIN devant le monde entier que l'économie n'allait pas bien et qu'il était temps que le monde entier le sache. Au cas où vous étiez sur une île déserte à faire du Kite Surf depuis 34 mois, vous êtes donc dorénavant au courant ; l'économie ne va pas bien. Sérieusement, j'ironise, j'ironise (il ne nous reste plus que l'ironie, sinon c'est arsenic, bloc de béton et pont de la Coulouvrenière), mais quand ce matin j'allume mon PC (Mac, pardon) et que je tombe sur un article qui commence de la manières suivante : « la Banque Chinoise a baissé ses taux de manière inattendue, ce qui a surpris les investisseurs qui ont pris ça comme la confirmation d'une économie qui ralenti »... JE DOIS RECONNAITRE QUE JE NE PEUX QUE ME DEMANDER OÙ ETAIT CE FOUTU JOURNALISTE DEPUIS 3 MOIS...

 

Je peu me tromper, mais il me semble que ces deniers mois, au moins une fois par semaine nous avons eu droit à des « bruits » comme quoi la Chine pourrait/devrait baisser ses taux pour offrir un soutien à l'économie qui ralenti. Mais maintenant il y a des abrutis qui pensent que c'est une surprise !!!! Allô LA TERR ???? Suis-je le seul à avoir l'impression que certaines personnes dans ce marché on la mémoire d'un poisson rouge ou alors ils ont la capacité de changer d'avis plus rapidement qu'un politicien.. Je dois dire que j'ai le fort sentiment d'être parfois dans la quatrième dimension... C'est ça, en fait je suis dans un épisode de « Twilight Zone »... Aaaaaaaahhhhhhhhhhhhh ben ça va bien mieux... Du coup suis pleinement rassuré....Ouf..

Bref, donc l'économie va mal et c'est pas moi qui le dit, c'est les grands de ce monde. Le marché a donc pris note de la chose, l'Euro s'est fait démonté contre le dollar et qui dit Euro qui se fait démonter, dit marchés qui se pètent la gueule dans la foulée. Alors je ne vais pas non plus peindre Nouriel Roubini sur la muraille, la baisse ne fût pas non plus stratosphérique, mais tout de même on aurait pu s'attendre à mieux un jour de baisse des taux en Europe, en Chine avec en plus un nouveau Quantitative Easing en Angleterre.

 

 

Dans la foulée les américains sont revenus un poil éméchés après leur fête nationale et avoir grillé 600 millions de dollars en feux d'artifices, sans compter presque autant en Budweiser. En constatant les dégâts en Europe, il n'y avait pas grand-chose à tenter pour inverser la tendance. Sans compter que les chiffres de l'ISM Services qui les attendaient pour commencer la journée n'étaient pas forcément quelque chose qui vous faisait sauter de joie étant donné qu'ils sont au plus bas depuis 2010. Du coup le ton était donné et ce n'est pas les « excellents » chiffres de l'emploi ADP qui ont pulvérisés à les attentes qui allaient changer la donne. Néanmoins il faut reconnaître que marché US a montré un tout petit peu plus de courage que l'Europe, parce que lui il a au moins «essayé » de remonter...

 

Au moment où je tape cette phrase, il est 5h57 du matin en Suisse, dehors c'est l'automne et je n'ai toujours pas trouvé un résumé de bourse qui parle d'une société quelconque qui aurait fait quelque chose de bien quelque part, non, ce matin ce n'est que Economie, Taux, Draghi et Chine.. Le reste tout le monde s'en fout.

 

Côté or, inutile de dire qu'avec un dollar qui redevient la star de la journée, il ne fallait pas croire que l'or allait tirer son épingle du jeu. On ne panique pas assez pour qu'il soit une valeur refuge et quand l'euro est sous les 1.24, qui voudrait d'une montre en or. Le métal jaune termine à 1601$. A propos de l'or, il faut également signaler que Jim Rogers, le pape des commodities, l'homme qui a fait le tour du monde des commodities avec une mercedes cabriolet, a donné une interview au site www.oilprice.com , dans cet interview il estime que l'or peut corriger bien plus bas que les 20% qu'il a déjà fait. Il parle de 30 ou 40% au total. Mais il ne recommande pas pour autant « d'aller short » sur le métal, sachant que selon lui dans les prochaines 10 années l'or sera beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup plus haut.. A noter que Rogers avait déjà parlé de 2'000$ à court terme il n'y a pas si longtemps que ça. Il explique aussi que ça fait 11 ans de suite que l'or monte et qu'il est normal d'expérimenter des corrections dans un « bull market »...

 

En ce qui concerne le baril, il baisse aussi et pour le mêmes raisons que l'or ; le dollar. En revanche il a eu la force de passer un bref instant en territoire positif alors que les inventaires pétroliers lui donnaient un coup de fouet. Le coup de fouet ne fût point suffisant pour contre-balancer l'effet dollar, mais il aura essayé. Ce matin le baril se traite à 86.10$.

 

Dow 12,897 -47 -0.36%

Nasdaq 2,976 +0 +0.00%

S&P 500 1,368 -6 -0.47%

 

FTSE 100 5,693 +8 +0.14%

CAC 40 3,229 -38 -1.17%

DAX 6,536 -29 -0.45%

FTSE MIB 14,089 -292 -2.03%

IBEX 35 IDX 6,954 -214 -2.99%

SMI 6,202 +1 +0.02%

 

Nikkei 225 9,022 -58 -0.64%

Hang Seng 19,731 -78 -0.39%

Shanghai 2,294 -11 -0.48%

S&P ASX 4,189 -21 -0.51%

 

Ce matin l'Asie est en pleine crise d'originalité et baisse pour faire comme les autres. La même théorie que nous avons appliquée chez nous se retrouve ce matin sur les marchés asiatiques, cela fait plaisir de voir que nous ne sommes pas les seuls moutons à suivre toujours les mêmes histoires encore et encore.

 

114647_600.jpgNous sommes le premier vendredi du mois, c'est donc la saison des NON-FARM PAYROLLS étonnement cette semaine n'aura pas été la semaine de l'obsession des NON-FARM PAYROLLS comme c'est le cas d'habitude, probablement de par le fait que les traders new-yorkais étaient plus préoccupé par la parade du 4 juillet et par le bal des pompiers en plus. En tous les cas, le marché semble attendre ces chiffres sereinement. Une chose est vraie, les chiffres ADP d'hier étaient excellents, reste à espérer qu'ils ait été une bonne inspiration pour ceux de tout à l'heure. Le marché attend 90'000 créations d'emploi et un taux de chômage à 8.2%. Etant donné que le mois passé nous étions complètement à côté de la plaque à la baise, il ne serait pas surprenant qu'après 1012 révisions des chiffres et 23 interprétations différentes, puis 12 meeting gouvernementaux, on arrive à une nette amélioration car on a retrouvé 100'000 personnes que l'on avait engagé à l'armée que l'on avait oublié de compter – oups... Bref, à suivre ce soir sur CNBC en live et en couleur avec des vraies images qui bougent.

 

Dans les nouvelles du jour, on apprend que Samsung a publié un trimestre record grâce aux ventes du Galaxy. Que Volkswagen a trouvé un moyen de contourner les lois fiscales allemandes et d'économiser un milliards d'euros d'impôts dans le cadre du rachat de Porsche, rachat qu'ils sont en train de faire passer pour une « restructuration » et non pas un take-over. Du coup les rumeurs les plus folles sont de retour sur le rachat des Porsches manquantes pour clore le deal entre les deux géants allemands. Hier les rumeurs les plus folles couraient sur le titre et on parlait d'un prix de 56 Euros. Il faut admettre que les rumeurs couraient, mais pas très vite, le titre ne terminant qu'à 41.50 Euros. Au cas où c'est vrai.. il y a quand même 15 euros à faire.

 

La fin de cette semaine d'été sera donc marquée par les chiffres économiques, rendez-vous don à 14h30 pour en savoir plus. Pour le moment les futures sont indiqués en baisse de 0.2% à New York. En conclusion de ce commentaire on va dire que le marché est relativement bien disposé à monter encore en cas de bonne nouvelle, mais dans ce cas précis il faudra quand même prévoir un accompagnement psychologique tant les investisseurs auront besoin d'être encadrés, rassurés, câlinés pour leur donner confiance une hausse durable, permanente et définitive.

 

En ce qui me concerne, je m'en vais retourner vaquer à mes occupations et je pense qu'il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne journée, un bon week-end, que vos occupations du week-end vous soient bénéfiques, que vos parties de pêche, vos promenades à cheval ou autre barbecues vous permettent de regagner l'énergie nécessaire pour affronter une nouvelle semaine de bourse qui ne s'annonce pas forcément plus saine d'esprit que celle que nous somme en train de conclure, personnellement je commence même à m'inquiéter de ma santé mentale et plus je passe du temps devant mes écrans, plus je me fais du souci.. mais bon, on va se dire que cette crise n'est que passagère, c'est comme celle de la quarantaine, ça ne dure pas !!

 

Allez, bonne journée, bon café, bon week-end et on se retrouve lundi pour de nouvelles aventures ensoleillées drôles et financières.

 

Morningbull

 

"The Democratic Convention is $27 million in debt. They had to cancel the kick-off event at the Charlotte Motor Speedway. A speedway is the perfect place for the Democratic Convention. You go around in circles, turn left every few seconds, and you end up right where you started. " –Jay Leno

 

Pour ceux qui ne reçoivent pas les updates de ce blog par mail, vous pouvez vous inscrire sur la liste de distribution en envoyant un mail à :

 

morningbull@morningbull.ch

 

Vous pouvez également me trouver sur Facebook (j'essaye de garder la page active durant la journée) : https://www.facebook.com/morningbull

 

Ou sur Twitter : http://twitter.com/#!/Morningbulll

 

Ou sur LinkedIn et Google + sous Thomas Veillet

PDF .: morningbull today.pdf

 

 

 

 

 

06:59 Publié dans Market Comment | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

merci pour l'image a elle seule elle reflète bien l'ambiguité du monde actuel.
On critiquait la Nasa pour ces milliards partis en fumée au Cern on fait mieux on dépense pour un trou noir

Écrit par : lovsmeralda | vendredi, 06 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.